Mots clés

asm gafsa

  • Cet appel à propositions s’inscrit dans le cadre du projet ‘’SEHATY’’ : Société civile active pour l’amélioration de la qualité et de l’accessibilité des services de santé de première ligne en Tunisie.

  • asm logo

    Consultant Formateur:

    Elaboration d’une requête de financement intitulée «Appui aux artisanes en difficulté économique par la création d’un Atelier de renforcement des capacités building en tissage», avec ses quatre objectifs suivants :

    1. Créer et équiper un atelier de production de la tapisserie appartenant à la catégorie des tapis ‘’ras’’ appelé aussi ‘’point tissé’’ pouvant servir à la décoration dans son sens le plus large,
    2. Augmenter le revenu familial d’une dizaine d’artisanes et améliorer leur niveau de vie,
    3. Initier ces artisanes aux opérations de commercialisation et améliorer leur aptitude professionnelle pour améliorer la qualité de la tapisserie produite, et
    4. Organiser ces femmes artisanes au sein d’une institution juridique : groupement de femmes artisanes, coopérative de services, association locale, etc… Ledit projet a reçu un appui financier de l’Ambassade de la Finlande à Tunis à hauteur de 29 500, 00 €.
  • asm logo

    Consultant Evaluateur:

    Réalisation de l'évaluation à mi-parcours du projet : "Appui aux artisanes en difficulté économique par la création d’un Atelier de renforcement des capacités en tissage"initié par l'Association pour la Sauvegarde la Médina de Gafsa ‘‘ASM GAFSA’’, et co-financé par l'Ambassade de la République de Finlande en Tunisie.

     

    Ce projet vise l'amélioration des conditions socioprofessionnelles et économiques des artisanes ‘’gafsiennes’’ dans le secteur du tissage et la promotion de ce secteur connaissant de nos jours des contraintes freinant son développement.

     

    Ladite évaluation a établi notamment:

     
    1. l’avancement des réalisations physiques du projet (nombre de bénéficiaires, réalisations des composantes, outillage et matière d’œuvre acquis, coût des opérations…) ;
    2. les résultats économiques enregistrés (valorisation de la production, amélioration des revenus…) ;
    3. les attitudes et aspirations des bénéficiaires du projet, notamment les artisanes ; et
    4. le degré d’organisation atteint (création d’une institution officiellement reconnue).

Dernières Actualités