Actualités

padil mobile

ESS 0.09.2020

L’économie sociale et solidaire (ESS) se trouve à l’aube d’une période de grande expérimentation en Tunisie.

En effet, la Loi n°2020-30 du 30 juin 2020, relative à l’économie sociale et solidaire a été publiée, le 03 juillet dernier, au Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) après son adoption par le Parlement le 17 juin dernier.

Cette loi, qui comporte 24 articles, détermine le cadre de référence de l’économie sociale et solidaire.

Elle définit également son concept, ses objectifs et les modalités de son organisation, ainsi que les structures et les mécanismes à même de l’instaurer, d’assurer son suivi, de l’évaluer, de le développer et de le renforcer.

Le secteur dispose de véritables atouts : un ancrage sur l’ensemble du territoire, une offre importante de travail bénévole, une connaissance intime du terrain et un potentiel de création d’emploi, de richesses et d’utilité sociale.

Ces atouts sont toutefois contrebalancés par des faiblesses importantes : une forte spécialisation sectorielle, un poids économique marginal, des acteurs de petite taille, des ressources humaines non qualifiées, des problèmes de gouvernance et un accès limité au financement.

Selon cette loi, l’Economie sociale et solidaire est définie comme étant un modèle économique composé d’un ensemble d’activités économiques à finalité sociale et portant sur la production, la transformation, la distribution, l’échange, la commercialisation et la consommation de marchandises et services assurés par les entreprises de l’économie sociale et solidaire, et ce, en vue de répondre aux besoins collectifs de ses membres et à l’intérêt économique et social général.

Son but principal ne consiste pas à s’en partager les bénéfices. En effet, l’économie sociale et solidaire a pour objectifs de réaliser l’équilibre entre les exigences de la rentabilité économique et les valeurs de bénévolat et de solidarité sociale et de réaliser la justice sociale et la répartition équitable des richesses.

Il s’agit également de formaliser l’économie informelle, de réaliser le confort économique et social et d’améliorer la qualité de vie.

Télécharger le texte de la loi en PDF en Français

Télécharger le texte de la loi en PDF en Arabe

ESS Logo

Lien vers cet article

PADIL, SERVICES... à la portée des associations... - Economie Sociale et Solidaire en Tunisie, un potentiel troisième secteur ? - PADIL QR Code

Actualités en vedette

Appel à projets pour l’année 20…

1- Description : Dans le cadre de la coopération au développement avec la Tunisie, le Gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne a mis en place un fonds de subvention en faveur...

Lire la suite

Aide Scolaire pour les élèves de …

Elèves de l'Ecole Primaire Henchir Romane Bou Arada, revêtus!   Dans le cadre de ses activités sociales et suite à une sollicitation émanant d’une institutrice à l’Ecole primaire Henchir Romaine à Bou...

Lire la suite

Appel à propositions de projets …

Faire face aux violences policières dans les régions intérieures et les quartiers défavorisés : Sensibilisation, réflexion, plaidoyer et accès aux droits.

Lire la suite

APPEL À CANDIDATURES : Alliances c…

Dans le cadre de All-Around Culture, un programme co-financé par l'Union européenne, Culture Resource (Al-Mawred Al-Thaqafy) est ravi de lancer l’appel à candidatures pour le volet des alliances culturelles.

Lire la suite

IRADA: 5 200 000 DT de subvention p…

Dans le cadre de la consolidation des efforts de l’Etat tunisien afin d’amortir les répercussions économiques de la crise sanitaire et le confinement général provoqués par l’épidémie de Covid-19, le...

Lire la suite

Programme AllAround Culture: L’Ar…

La fabrique d’espaces artistiques L’Art Rue vient de lancer un appel à participation pour des initiatives culturelles et civiques menées par des jeunes dans la zone des pays du voisinage...

Lire la suite

Notre application

padil mobile